16.3.16

Paris un jour déménage



Je peux enfin vous annoncer le grand changement qui bouleverse l'ordre établi sur ce blog. Et explique les absences répétées et les longs silences. Paris un jour déménage sur un site tout nouveau tout beau au design signé du talentueux Romain Pédeboscq ...et change de nom.
April in Paris  reste un blog d'humeur, de mode, de couture, de partage de bonne idées et de bons plans. Si rien ne change pourquoi tout ce tintamarre me direz-vous ? Parce que April in Paris c'est aussi une marque de patrons de couture numériques.

Un site indépendant qui mêle inspirations, lifestyle, quotidien et couture donc.

L'esprit reste le même. Vous pourrez retrouver les anciens articles. Oui j'ai réussi toute seule comme une grande ce qui est la hantise des blogueurs amateurs : migrer un blog Blogger vers Wordpress sans faire de dégâts. C'est possible et ça ne prend que quelques minutes. Je vous en parle prochainement.

Je suis impatiente de vous retrouver dans mon nouveau chez moi. Vous êtes les bienvenu (e)s et vos remarques et critiques aussi.

Bonne journée,
Karine

17.2.16

Ça me met en joie #4


Crédit photos : Karine Couëdel



Grand retour du Ça me met en joie. Grand retour tout court après plus de deux mois d'absence. 

Au menu de ce partage de réjouissances : 

# Evacuer stress et mauvaises ondes en refaisant une partie de la peinture de l'appart. Certaines font du shopping. Moi je me plais dans les pinceaux, les rouleaux et les nuanciers Farrow and Ball. J'entends déjà les mauvaises langues pester contre la énième blogueuse "achetée" par cette marque de peinture de luxe. Je vous arrête tout de suite, je n'ai pas usé de ma toute relative influence de journaliste mais déniché et donc payé mes pots sur  Le Bon Coin. Après une cata d'essais de peinture bon marché signée Castorama dont je vous épargne les détails... Quiche un jour, quiche toujours. Ici coloris Stiffkey Blue. Sur le site de la marque ils disent que cette couleur est inspirée de la boue de la plage de Stiffkey dans le Norfolk. Rien que le discours marketing a un effet bord de mer sur moi. Je suis une faible femme que voulez-vous.  

# Déguster un bon thé ( ici thé vert aux amandes qui sent bon l'odeur de la colle Cléopâtre ).

#  Faire brûler de l'encens Astier de Villatte. Acheté lui aussi ( voir plus haut ) mais pas sur Le Bon Coin. Ici Oulan Bator, une odeur qui m'apaise. 

# Contempler les humeurs du ciel parisien. Le matin et le soir.

# Se croire au Cap Ferret grâce à un gros bouquet de mimosa. Mais ne pas entendre l'océan et avoir envie de pleurer. 

# Se consoler avec un brunch en famille chez Merci. Eh ouais, de vrais bobos.

# Lancer plein de projets. Et douter. Et s'enflammer. Et douter. 

# Recevoir à dîner. Et échanger. Et rire. Et partager. Et cuisiner. Et déguster un bon vin. Et rire. Et aimer. Et vivre. 


Promis à très vite. 










  • COUTURE